+ services en département
 

 
Accueil > Crise Coronavirus COVID-19 > Soutien à l’économie > Plan de soutien au secteur touristique

Plan de soutien au secteur touristique

| Publié le 20 mai 2020 | Dernière mise à jour le 27 août 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Dans le cadre du Plan Tourisme annoncé le 14 mai 2020, le Gouvernement lance un prêt garanti par l’État (PGE) dit saison. Il est disponible auprès des réseaux bancaires dès le 5 août 2020 pour les professionnels saisonniers.

Le 14 mai 2020, le Premier ministre a annoncé le lancement d’un plan de soutien interministériel d’une ampleur exceptionnelle à destination du secteur touristique.

Élaboré par le Comité interministériel du tourisme, instance qui réunit tous les acteurs du tourisme en France (élus locaux, organisations syndicales, entreprises, opérateurs et membres du Gouvernement), ce plan doit permettre de répondre à la crise sanitaire qui a très fortement touché le secteur touristique.

Il s’articule autour de nombreuses mesures, dont :

  • Les entreprises du tourisme pourront continuer de recourir à l’activité partielle dans les mêmes conditions que celles mises en place pendant le confinement, et cela jusqu’à la fin de l’année 2020. Au-delà, l’activité partielle leur restera ouverte dans des conditions qui seront revues le cas échéant.
  • Le fonds de solidarité restera ouvert pour les entreprises du secteur du tourisme, de l’événementiel, du sport et de la culture jusqu’à la fin de l’année 2020.
  • L’exonération de cotisations sociales pour les TPE et PME
  • La mise en place d’un prêt garanti par l’État « saison »
  • etc.

Retrouvez le détail des mesures sur le dossier de presse du 14 mai 2020

Prêt garanti par l’État (PGE) dit saison.
Il est ouvert aux secteurs liés au tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, de l’évènementiel, du sport, du loisir et de la culture, qui ont été durement touchés par l’interruption d’activité liée à l’application des mesures sanitaires.

Alors que le prêt garanti par l’État est plafonné à 25% du chiffre d’affaires de l’entreprise (dernier exercice clos), le PGE saison verra son plafond calculé comme la somme des 3 meilleurs mois du dernier exercice clos (jusqu’à 80% du chiffre d’affaires pour une entreprise très saisonnière).

Les entreprises concernées et leurs banques gagneront ainsi en marges de manœuvre pour dimensionner au mieux l’apport de financement qui permettra de faire face aux besoins de trésorerie liés au recul d’activité.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics