+ services en département
 

 

Les chenilles processionnaires du chêne et du pin

| Publié le 5 juin 2018 | Dernière mise à jour le 13 novembre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Attention, des précautions s’imposent !

Depuis plusieurs années la région est régulièrement confrontée à des problèmes de défoliation des chênes liés à la multiplication de chenilles processionnaires du chêne (Thaumetopoea processionea).
La chenille processionnaire du pin est un redoutable fléau pour les pins : non seulement elle peut causer de graves dégâts aux arbres, mais de plus elle est très urticante et allergisante. La lutte contre ce ravageur passe par la destruction des nids et le piégeage des chenilles...

La CPHSCT interdépartementale 54-55-57-88 ayant été interpellée sur la problématique des chenilles processionnaires en Grand Est touchant les professionnels de la filière forestière, une réunion des divers partenaires intéressés par la question (MSA, CAAA, DIRECCTE, DRAAF – Pôle Santé des Forêts, ONF, représentants salariés et employeurs de la CPHSCT, ARS) a eu lieu le 22 mars 2018 à la DIRECCTE, site de Nancy.

Cette réunion a permis la réalisation d’un document de sensibilisation commun sur le sujet qui a été actualisé en mai 2020. Cette fiche intègre des données de biologie des chenilles, de cartographie, de risques pour la santé, de lutte chimique et biologique, et des moyens de prévention à suivre.

Retrouvez plus d’information grâce aux documents suivants :

Plaquette processionnaire du chêne MSAL

 

Plaquette processionnaire du Chêne2017

 

Plaquette processionnaire du pin

Retrait des nids de chenilles : des précautions s’imposent !

Certaines entreprises paysagistes ou forestières pouvant effectuer des retraits de nids de chenilles processionnaires du chêne, notamment à la demande de communes, le groupe de travail régional CAAA57/ MSAL/ DIRECCTE/ CPHSCT Lorraine/partenaires de la branche professionnelle du paysage et de la forêt s’est réuni en juin 2020 sur le sujet pour

  • Organiser des partages d’expérience sur les pratiques de retrait et de traitement des nids de chenilles processionnaires du chêne,
  • Définir des modes d’intervention adaptées prenant en compte la santé des intervenants,
  • Définir une stratégie de communication auprès des donneurs d’ordre sur les bonnes pratiques de gestion du risque chenilles processionnaires.

Ainsi, trois fiches d’aide ont été élaborées et sont téléchargeables par simple clic ci-dessous :

 

 

 

 
 

L’accès au droit

 

Les MSA aident les professionnels à lutter contre les risques chimiques

 
Ministère du Travail
 

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics