+ services en département
 

 
Accueil > Meuse > Actualités > Flash Infos SIAE55 n°35

Flash Infos SIAE55 n°35

| Publié le 30 décembre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter
Bonjour à toutes et tous,

Vous trouverez ci-dessous le trente-cinquième numéro du Flash Infos SIAE 55.
  
Bonne lecture !

► Invitation - Présentation de la Plateforme de l’Inclusion à destination des SIAE

En partenariat avec Pôle Emploi, une présentation dématérialisée de la Plateforme de l’Inclusion à destination des représentants des structures de l’IAE sera organisée le lundi 18 janvier 2021 de 10h à 12h.

Pour des raisons techniques et afin de préserver la qualité des échanges, une seule connexion par SIAE sera possible.

Vous pouvez vous inscrire directement en remplissant ce formulaire.

► Actualités - Aide à l’embauche des personnes éligibles à un parcours IAE en contrat de professionnalisation

Le décret n° 2020-1741 du 29 décembre 2020 instaure pour les contrats conclus à compter du 1er janvier 2021, une aide à l’embauche des personnes éligibles à un parcours d’insertion par l’activité économique en contrat de professionnalisation par une structure d’insertion par l’activité économique et en définit les modalités.

Le montant de l’aide, versée par Pôle emploi pour le compte de l’État, s’élève au plus à 4 000 euros par salarié. Le décret ouvre également le bénéfice du tutorat dans le cadre du contrat de professionnalisation aux associations intermédiaires.

► Plan « 1 jeune, 1 solution » : renforcement des mesures

Le Premier ministre et la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion ont annoncé le 26 novembre la mise en place immédiate de nouvelles mesures qui viennent compléter les dispositifs du plan jeunes.

Tout d’abord l’élargissement de l’allocation PACEA à des jeunes qui n’en bénéficiaient pas jusqu’à maintenant :

  • Les jeunes engagés dans les dispositifs d’accompagnement intensifs de Pôle Emploi (AIJ) et de l’APEC (Objectif 1er Emploi). Désormais, ces jeunes lorsqu’ils rencontrent des difficultés financières, pourront bénéficier d’une allocation en fonction de leurs besoins et sans rien changer à la suite de l’accompagnement.
  • Les jeunes diplômés, ex boursiers, en recherche d’emploi qui sont confrontés à un manque de ressources financières pénalisant pour leur recherche.

Cette allocation PACEA a parallèlement été renforcée pour tous les jeunes engagés dans un parcours d’accompagnement renforcé : au maximum de 497 euros par mois, elle ne pouvait pas dépasser un niveau annuel de 3 fois ce montant. Ce plafond annuel est désormais passé à 6 fois ce montant.

La rémunération des stagiaires de la formation professionnelle a également été élargie à des jeunes engagés dans des dispositifs d’accompagnement pour entrer en formation (ex : Epide, prépa apprentissage) qui n’en bénéficiaient pas. Dès juillet cette rémunération avait été revalorisée de 300€ à 500€ par mois pour tous les jeunes de 18 à 25 ans

Enfin, le doublement dès l’année prochaine du nombre de bénéficiaires de la « Garantie Jeunes ».

Le plan jeunes prévoyait 50 000 places supplémentaires en 2021 par rapport à 2020. S’ajoutent avec cette annonce, 50 000 places de plus, ce qui porte le nombre total de bénéficiaires potentiels de la Garantie jeunes à 200 000 (contre 100 000 en 2020).

Retrouvez le détail de ces mesures sur la la Plateforme #1jeune1solution.

► Mobilisation des associations intermédiaires (AI) en renfort dans les EPHAD

Le Gouvernement a annoncé le 1er décembre dernier le lancement de l’action de mobilisation des associations intermédiaires (AI) en renfort dans les EPHAD dans le cadre de la crise sanitaire. Vous pouvez retrouver le communiqué de presse via ce lien.

Pour encourager et soutenir le développement de l’activité des AI en EHPAD, la ministre déléguée chargée de l’Insertion a souhaité apporter un soutien financier exceptionnel « solidarité AI en EHPAD » par un système de bonification pour chaque heure de mise à disposition effectuée par une AI en EHPAD, à compter du 1er décembre 2020 et pour une période de trois mois (jusqu’au 28 février 2021).

Les structures intéressées doivent se rapprocher des services de la DIRECCTE pour connaître les modalités de déclarations mensuelles des salariés mis à disposition en Ehpad

► Formations professionnelles à venir dans le Sud Meusien

Vous trouverez ci-dessous une présentation synthétique des formations professionnelles financées par la Région Grand EST dans le Sud Meusien pour le premier trimestre 2021.

Actions PRF Sud meusien S1 2021


► Formations professionnelles à venir dans le Nord Meusien

Vous trouverez ci-dessous une présentation synthétique des formations professionnelles financées par la Région Grand EST dans le Nord Meusien pour le premier trimestre 2021.

Actions PRF Nord meusien S1 2021


► Actualités : Le renouvellement dérogatoire des contrats d’insertion

L’ordonnance n°2020-1639 du 21 décembre 2020 (JO 23 décembre) proroge et adapte les modalités dérogatoires de prolongation des contrats aidés (CUI, CDDI et contrats de mission des associations intermédiaires etc.) prévues par la loi n°2020-734 du 17 juin 2020 et cela jusqu’à six mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire. Pendant cette période, les contrats d’insertion peuvent encore être renouvelés pour une durée totale n’excédant pas 36 mois. Cependant, il n’est plus possible de conclure des contrats initiaux pour 36 mois et la durée du contrat initial est désormais incluse dans le calcul des 36 mois.

► Offre d’accompagnement / Formation Afpa Grand EST

Retrouvez ci-dessous le détail des offres d’accompagnement proposées par l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes du Grand EST.

Infoplaces Afpa Grand EST

► L’UDES lance une enquête dans le Grand Est sur la QVT dans l’aide à domicile et l’insertion !

L’Union des Employeurs de l’ESS (UDES) est à l’initiative et l’animatrice d’un Espace Régional de Dialogue Social de l’ESS (ERDS) réunissant les organisations d’employeurs adhérentes à l’UDES et les organisations salariés signataires de la charte de fonctionnement de l’ERDS (CFDT, CFE CGC, CFTC, CGT).

L’ERDS Grand-Est est actuellement en train de se pencher sur les questions du dialogue social et de la Qualité de Vie au Travail dans les associations de l’aide à domicile et de l’insertion dans le cadre du projet Lab’QVT. L’objectif de la démarche est de réaliser un « Guide des Pratiques Innovantes du Dialogue Social en réponse à la QVT ». L’enquête est disponible via ce lien

Ce questionnaire co-construit avec les OP et les OS vise à capitaliser les informations et les pratiques afin de permettre à terme l’essaimage des pratiques innovantes.

Pour avoir plus d’informations sur le projet en cours je vous invite à consulter le site dédié aux projets des ERDS portés par l’ UDES via ce lien.

JPEG

 


 

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics