Nos services en département
 

 

le 1000è emploi d’avenir en Champagne-Ardenne

| Publié le 6 septembre 2013 | Dernière mise à jour le 26 novembre 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le Carrefour des élus organisé sur la foire de Châlons-en-Champagne a été le théâtre de cet évènement. Deux jours plus tard, c’était le ministre délégué à l’agroalimentaire qui parrainait 2 emplois d’avenir et un contrat de génération.

La signature du millième emploi d’avenir dans la région se doit d’être saluée dans notre région où l’emploi est une préoccupation prioritaire pour tous.
Le Carrefour des élus organisé sur la foire de Châlons-en-Champagne par Yves Detraigne, sénateur de la Marne et président de l’association des maires de la Marne, a été le théâtre de cet évènement.

Le millième emploi d’avenir a été signé par Jean Huguin, maire de Suippes (Marne), Aurore, la jeune femme recrutée et Pierre Dartout, le préfet de la région Champagne-Ardenne, préfet de la Marne.
1000è emploi d'avenir en Champagne-Ardenne
Aurore, de niveau V (CAP-BEP Petite enfance), est embauchée pour 30h/semaine comme agent polyvalent et affectée soit sur les écoles maternelles, le restaurant scolaire du collège, la maison des associations ou le complexe sportif. Elle pourra aussi bien mener les tâches d’un agent d’entretien que d’un adjoint d’animation.
Son projet professionnel est de devenir ATSEM (Agent spécialisé des écoles maternelles) ; elle pourra se préparer au concours d’ATSEM dans le cadre de son emploi d’avenir.

2 septembre 2013 – Signature d’emplois d’avenir et contrat de génération en présence du ministre délégué à l’agroalimentaire

Guillaume GAROT, ministre délégué à l’Agroalimentaire, s’est rendu le 2 septembre 2013 à Châlons-en-Champagne afin de visiter la 67ème Foire de Châlons. Dans le cadre de cette manifestation, il a signé deux contrats Emplois d’avenir et un contrat de génération.

Davy, 25 ans, Bac Pro Maintenance des équipements industriels, est embauché par la maison de champagne Veuve Cliquot Ponsardin de Reims (Marne), comme cariste. Son profil de technicien de maintenance intéresse l’entreprise qui envisage de le former au métier de conducteur de ligne de production. Il a signé un CDD d’un an qui pourra déboucher sur un CDI.

Kevin, 20 ans, Bac Pro Maintenance des équipements industriels a signé un CDD de 35h/semaine sur un an avec la société Cémoi (Jacquot & Cie) à Troyes (Aube). L’emploi d’avenir d’agent de maintenance qui lui est proposé aujourd’hui doit lui permettre de mettre en pratique ce qu’il a appris et d’acquérir l’expérience qui lui fait défaut aujourd’hui. A terme, la pérennisation de l’emploi est possible.

Un contrat de génération exemplaire
COOP.EL.IA-PIERRY est un centre d’insémination animale qui emploie 28 personnes.
Le projet de l’entreprise était de recruter un jeune technicien inséminateur, métier demandant un important savoir-faire et une formation importante afin de pouvoir exercer (nécessité de posséder l’agrément Cafti : certificat d’aptitude aux fonctions de technicien d’insémination).
L’entreprise a ainsi décidé de saisir l’opportunité du contrat de génération afin de recruter un jeune en CDI et de prévoir son tutorat avec un technicien inséminateur d’expérience.

Le jeune salarié recruté : Samuel, 22 ans, titulaire d’un BTS (Bac +2). Il s’agit de son premier emploi. Il a suivi la formation et est titulaire du Cafti. Il a été recruté sur le poste de technicien inséminateur.

3 septembre 2013 - La Poste a embauché 12 emplois d’avenir à Châlons-en-Champagne

Douze jeunes, âgés de 19 à 25 ans et rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle ont signé un de ces contrats sur trois ans proposés par La Poste, et dont la finalité est l’embauche en CDI le plus rapidement possible, dans la limite de la première année de formation. Ils seront ensuite affectés sur les secteurs de Reims, Châlons et Epernay.

Chacun des jeunes postiers bénéficiera d’un encadrement personnalisé, dont une part importante sera assurée par son tuteur.

« Nous nous sommes engagés sur 1 000 recrutements via ce dispositif au niveau national, précise Jean-Noël Collin, le délégué régional. Le préfet de la région Champagne-Ardenne, préfet de la Marne, Pierre Dartout, s’était déplacé pour l’occasion et a affirmé être « très heureux de voir se concrétiser l’engagement de cette grande institution qu’est la Poste aux côtés de l’État. Ces douze contrats sont très symboliques : ils montrent la volonté de la Poste de participer au combat contre le chômage des jeunes, tout en leur offrant l’opportunité d’un cadre de formation propice à l’apprentissage et très positif. »

Deux tiers de ces contrats seront destinés au métier de facteur, où les besoins de La Poste seront les plus pressants dans les années à venir, en raison notamment du grand nombre de départs en retraite dans le futur proche.

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics