Nos services en département
 

 

contrats aidés cie starter

| Publié le 21 avril 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le CIE "STARTER" : un appui exceptionnel aux employeurs pour le recrutement des jeunes de moins de 30 ans

En 2015, l’Etat se mobilise fortement pour l’embauche des jeunes de moins de 30 ans et prévoit la signature de 13.000 contrats CIE « starter » d’ici la fin d’année.
Le contrat « starter », déclinaison du contrat initiative emploi (CIE), est un dispositif exceptionnel qui permet aux employeurs de bénéficier d’une aide portée à 45 % du SMIC pour l’embauche de jeunes. Ce dispositif est en place, en Alsace, depuis le 1er avril 2015, conformément à l’arrêté préfectoral n° 2015-25 que vous retrouverez au bas de ce document.
En Alsace, le taux de 45 % s’applique également pour le recrutement de demandeurs d’emploi de 50 ans et plus, inscrits depuis plus de 6 mois à Pôle Emploi.

QUELS SONT LES EMPLOYEURS ?
Le contrat CIE « starter » est ouvert à toutes les entreprises du secteur marchand et les groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ).

QUEL EST Le PUBLIC JEUNE ELIGIBLE ?
Le contrat CIE « starter » est destiné aux jeunes de moins de 30 ans en difficulté d’insertion et qui présentent au moins l’une des caractéristiques suivantes :
- résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville,
- bénéficiaires du RSA socle,
- demandeurs d’emploi de longue durée depuis 12 mois sur les 18 derniers mois,
- jeunes reconnus travailleurs handicapés,
- jeunes suivis dans le cadre d’un dispositif 2ème chance,
- jeunes ayant bénéficié d’un Emploi d’Avenir dans le secteur non marchand.

QUEL EST LE TYPE DE CONTRAT ET QUELLE EN EST L’AIDE ?
Le contrat CIE « starter » peut être à temps plein ou à temps partiel, avec un minimum de 20 heures de travail hebdomadaire. Il est conclu sous la forme d’un CDI ou d’un CDD. En Alsace, la durée de l’aide est fixée à 6 mois dans le cadre d’un recrutement à durée déterminée et elle peut être prolongée de 6 mois dans le cadre d’un renouvellement du contrat en CDI. Dans le cadre d’un recrutement en CDI, la durée de l’aide est fixée à 12 mois.
L’aide est égale à 45 % du SMIC horaire brut, soit une aide publique de plus de 1.050 € pour un contrat à temps plein (plus de 650 € d’aide et de 400 € d’exonérations de cotisations). Le reste à charge pour l’employeur est en-deçà de 1.000 € par mois pour un temps plein.
L’aide accordée à l’employeur est versée mensuellement.

QUI CONTACTER ?
L’entreprise doit contacter les prescripteurs du CIE, à savoir : les agences de Pôle Emploi, les Missions Locales, CAP EMPLOI pour les travailleurs handicapés et le Conseil Départemental pour les bénéficiaires du RSA.
Si l’employeur a déjà identifié un jeune qu’il souhaite recruter, il vérifie avec l’organisme prescripteur que ce dernier remplit bien les critères de ce type de contrat. Dans le cas contraire, les prescripteurs peuvent lui proposer des candidats parmi lesquels il fera son choix.
Une fois le candidat choisi, l’employeur remplit avec le prescripteur une demande d’aide à l’insertion professionnelle CIE comprenant, notamment, les actions envisagées d’accompagnement. Cette demande devra être signée par le candidat, le prescripteur et l’employeur. Parallèlement, le contrat de travail est signé entre l’employeur et le jeune.

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics