+ services en département
 

 

Travailler à très basses températures

| Publié le 30 novembre 2017 | Dernière mise à jour le 4 décembre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Des mesures simples pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs confrontés à des conditions climatiques difficiles.

A l’instar de ce qui se passe en période de forte chaleur, certains travailleurs peuvent être exposés aux risques liés aux très basses températures.

Afin de limiter les accidents du travail liés à de telles conditions climatiques, des mesures simples visant à assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs, s’imposent aux employeurs.

Si la loi ne fixe aucune température minimale pour le travail, l’employeur doit veiller à prévenir tout risque lié au froid par :

  • l’aménagement des postes de travail (chauffage adapté des locaux de travail ; accès à des boissons chaudes, moyen de séchage et/ou stockage de vêtements de rechange ; aides à la manutention manuelle permettant de réduire la charge physique de travail et la transpiration…) ;
  • l’organisation du travail (planification adaptée des activités en extérieur ; limitation du temps de travail au froid ; organisation d’un régime de pauses adapté et un temps de récupération supplémentaire après des expositions à des températures très basses) ;
  • la fourniture de vêtements et équipements de protection contre le froid ;
  • une attention particulière doit être apportée en cas d’utilisation dans les locaux professionnels d’appareils générant du monoxyde de carbone.

Rejoignez-nous
sur Facebook !

 

 

 

Les MSA aident les professionnels à lutter contre les risques chimiques

 
Ministère du Travail
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics