+ services en département
 

 

Protégez vos entreprises contre les cybermenaces

| Publié le 25 octobre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les entreprises appréhendent souvent la cybersécurité du point de vue technique confiée dès lors aux seuls techniciens que sont les responsables de la sécurité informatique ou le directeur du système d’information. Or, la sécurisation du cyberespace est l’affaire de tous, du simple utilisateur à l’expert en sécurité des systèmes d’information.

La cybersécurité devient alors un sujet transversal et interdisciplinaire au travers de ces principaux axes de vigilance :

-* Tous les utilisateurs du système d’information de l’entreprise (collaborateurs, clients, partenaires…) sont à la fois porteurs du risque et acteurs incontournables de la cybersécurité. Il s’agit de mettre en place une véritable politique de gestion de leur accès au système d’information ainsi que des sensibilisations régulières Guide d’hygiène informatique de l’ANSSI(Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information).

-* La protection et la valorisation des informations stratégiques de l’entreprise deviennent des enjeux majeurs. Il s’agit d’assurer l’optimisation de leur exploitation (stockage, sauvegarde, sécurisation des données) dans le respect des obligations du Règlement général européen pour la protection des données personnelles (RGPD) qui entrera en vigueur le 25 mai 2018 (Voir article RGDP).

-* Toute entreprise est exposée à la cybercriminalité et à la cyber-malveillance au travers de tentatives d’escroquerie, d’hacktivisme, d’espionnage, de prise de contrôle, etc. Il s’agit d’avoir les bons réflexes pour s’en prémunir et en limiter les conséquences Fiches pratiques sur les rançongiciels, les FOVI (voir pdf) et le piratage des systèmes téléphoniques (voir pdf).

La cyber-malveillance coûte cher aux entreprises. Une attaque engendre une perte moyenne de 790 000€. On estime le montant des fraudes via Internet à un demi-milliard d’euro en France en 2015, alors que 50% seulement des victimes portent plainte (source : Etude NTT Com Security janvier 2017).

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics