+ services en département
 

 
Accueil > Études et statistiques > Études et analyses > Etudes en partenariat > Les actifs qui déménagent : plus jeunes, plus qualifiés, mais aussi plus (...)

Les actifs qui déménagent : plus jeunes, plus qualifiés, mais aussi plus souvent chômeurs

| Publié le 23 janvier 2020 | Dernière mise à jour le 13 février 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les actifs du Grand Est qui quittent la région sont plus jeunes et plus qualifiés que le reste de la population active.
Ils n’ont pas non plus la même situation au regard de l’emploi que ceux qui changent de zone d’emploi au sein du Grand Est.
La part de chômeurs parmi les migrants du Grand Est est plus importante que celle des sédentaires, et en particulier parmi les employés et les ouvriers.
Les profils des entrants et des sortants de la région sont cependant proches. Un changement de catégorie socioprofessionnelle est plus fréquent pour ceux qui changent de zone d’emploi. Les femmes en couple ont plus de difficultés à s’insérer sur le marché de l’emploi.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics