+ services en département
 

 
Accueil > Meuse > Actualités > La Direccte, au service des entreprises dans la Meuse

La Direccte, au service des entreprises dans la Meuse

| Publié le 20 mars 2018 | Dernière mise à jour le 22 mars 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La Direccte a présenté plusieurs dispositifs mis en œuvre auprès des entreprises afin de les accompagner dans leur développement face aux mutations économiques lors d’une table ronde mercredi 21 mars à la Fédération BTP Meuse à Verdun.

En ce mois de mars 2018, près de 27 actions ont été labellisées « semaine de l’industrie 2018 » au sein du territoire meusien et plus de 300 actions ont été labellisées au niveau régional faisant du Grand-Est la troisième région la plus impliquée dans la semaine de l’Industrie derrière la région Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes.

Cet évènement était l’occasion pour Benoit VIDON, sous-préfet de Verdun et l’Unité départementale de la Direccte, d’inaugurer et de présenter les enjeux de cette nouvelle édition de la Semaine de l’industrie se tenant du 26 mars au 1er avril 2018, autour d’une table ronde :

mercredi 21 mars à partir de 16h à la Fédération BTP Meuse à Verdun.

A cette occasion, la Direccte a présenté plusieurs dispositifs mis en œuvre auprès des entreprises afin de les accompagner dans leur développement face aux mutations économiques.

En effet, la reprise économique se confirme en Meuse avec des secteurs comme l’industrie, la construction, et les services marchands, en pleine croissance en 2017 (de 3 à 5 %). Néanmoins, cette reprise est encore fragile et doit être confortée.
Aujourd’hui, les entreprises doivent faire face à d’importantes mutations économiques :

  • La cybercriminalité augmente de 50 % depuis 3 ans.
  • Certaines TPE -PME sont confrontées aujourd’hui à des difficultés en matière de gestion des ressources humaines notamment dans l’acte de recrutement, dans le développement des compétences des salariés ou encore dans l’amélioration des relations de travail, des éléments pourtant essentiels à la performance économique des entreprises.
  • La démarche d’internationalisation peut se présenter pour les PME comme une démarche stratégique difficile, ou bien ces derniers manquent de visibilité sur le sujet.
  • Les entreprises peuvent rencontrer des difficultés dans leurs relations commerciales avec un partenaire –client ou fournisseur-.
  • Les entreprises peuvent être victimes d’intempéries, ou de situations économiques défavorables, affectant ainsi la productivité et le sort des salariés.
  • Certains métiers manquent d’attractivité, ce qui génère des problématiques de recrutement.

Or, les entreprises manquent souvent d’information sur ce que l’État peut leur apporter. C’est pourquoi, la Direccte a organisé cette table ronde avec comme objectif de présenter aux participants, les différentes mesures mises à disposition des entreprises pour pallier les difficultés mentionnées.

Vous trouverez ici les différentes présentations des dispositifs exposés par les intervenants.

Documents à télécharger :

 


 

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics