+ services en département
 

 

L’emploi touristique dans le Grand Est

| Publié le 6 octobre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

58 500 emplois touristiques dans le Grand Est, portés par l’hébergement et la restauration

Alors que l’Etat et la Région Grand Est travaillent de concert avec leurs partenaires à l’élaboration d’un contrat d’objectifs territorial (COT) pour assurer le développement de l’emploi et de la formation dans les métiers du tourisme, deux études statistiques sont parues cette année*, qui permettent de faire plus précisément le point sur la question. Il ressort de ces études que ce sont près de 59 000 emplois qui sont générés par le tourisme dans la région, qui, de ce fait, occupe la 6ème place en nombre d’emplois touristiques à l’échelle nationale. On constate au demeurant une hausse des emplois touristiques depuis 2009.

L’hôtellerie et la restauration sont les principaux employeurs. Près de la moitié des emplois se répartissent sur le territoire alsacien, les territoires lorrain et champardennais complétant ce panorama. Près de 7 emplois sur 10 se concentrent dans l’hébergement et la restauration. Viennent ensuite les activités liées au patrimoine touristique et à la culture, suivies par le secteur des sports et des loisirs (essentiellement dans le massif des Vosges).

Un tiers des emplois se concentre dans les villes de plus de 50 000 habitants : Colmar, Nancy, Metz, Mulhouse, Reims, Strasbourg et Troyes, où l’offre touristique est la plus dense (hôtels et restaurants, monuments, musées, salles de spectacles, etc.).

Les entreprises touristiques sont pour l’essentiel des TPE et PME : moins de 100 entreprises touristiques ont un effectif supérieur à 50 salariés dans la région.

Les emplois sont occupés par une majorité de femmes (55%) le plus souvent des employées (les employés représentent 2/3 des emplois touristiques). Les cadres représentant 7% du total des emplois. La filière du tourisme est également caractérisée par une forte présence de salariés jeunes : 20 % ont moins de 25 ans. Les apprentis constituent 5% des emplois.

Les salaires horaires moyens pratiqués dans le tourisme (environ 10,70€ de l’heure) sont plus faibles que le salaire moyen, toutes filières d’activités confondues, au sein de la région Grand Est (13,40 € de l’heure). Au reste, des disparités existent entre les secteurs les plus rémunérateurs (patrimoine et culture) et ceux où les salaires pratiqués sont les plus modestes (restauration, artisanat et soins). La réputation associée à certains métiers du tourisme, métiers de service, résulte sans doute pour une bonne part de ces constats.

Revaloriser les métiers du tourisme, qui contribuent à la richesse de nos territoires, pour les rendre plus attractifs, s’avère donc une nécessité. Cette revalorisation passe par un niveau plus exigeant de formation des salariés ; le secteur du tourisme comptant encore un nombre conséquent d’employés faiblement qualifiés.

* Sources :
« Hôtellerie-restauration-Tourisme-Etat des lieux »- GIP LorPM-OPEQ-OREF Alsace Mars 2017
« 58 500 emplois touristiques dans le Grand Est »INSEE Analyses Grand Est juillet 2017 N°49

En savoir plus :

Contact : Claude GROSS

--

->Articles du même thème :

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics