Nos services en département
 

 

Fonderie Schlumberger : fondeur un métier millénaire qui sait innover

| Publié le 30 juin 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le suramortissement : des chefs d’entreprise témoignent

A l’origine, la fonderie Schlumberger, créée en 1810, était un atelier de production de l’usine textile N. Schlumberger. Elle est devenue une société autonome et filiale de NSC Groupe en 2006. Basée à Guebwiller, elle produit des pièces en fonte en petites et moyennes séries sur des chantiers modernes et pour des domaines d’application divers : textile, construction machines, transport, etc. Elle emploie actuellement une cinquantaine de salariés, forme constamment des apprentis et accueille tout aussi régulièrement des stagiaires.

La mesure de suramortissement évidemment bien accueillie

Un million d’euro ont été investis sur la période 2013-2014. En 2015, l’entreprise prévoit de poursuivre ses investissements par l’acquisition d’une machine à noyauter (110 k€) et de nouveaux box pour la matière première (80 K€). Le suramortissement proposé par l’Etat va permettre d’économiser environ 25 k€ sur 7 ans. « Cette mesure me satisfait donc pleinement  » commente David Vermelle, le président de la société, qui poursuit « Ces investissements comme une partie de ceux réalisés en 2013-2014 nous permettent de moderniser notre outil de production, d’améliorer la qualité et de nous positionner sur de nouveaux marchés… ».

Maintenir une fonderie performante en Alsace

La vague d’investissement de 2013-2014 comportait un tiers d’investissement (soit 330k€) dédié à l’environnement avec l’acquisition de nouveaux systèmes de filtration plus performants. « Avec eux, nous passons d’une émission à 16 mg /m3 à 0,2 mg/m3, pour une valeur autorisée à 20 mg/m3) ! », se plaît à souligner David Vermelle. Cette année, l’entreprise continue sur sa lancée et cherche à améliorer l’acoustique de ses tours aéro-réfrigérantes. Le chef d’entreprise poursuit « nous prévoyons l’installation de silencieux dès le mois d’aout 2015… » et conclut : « Le but final de ces investissements est de pérenniser l’entreprise, de développer l’emploi et de maintenir une fonderie performante en Alsace, des mesures telles que le suramortissement contribuent à atteindre ce but ».

En savoir plus :

Contact DIRECCTE Alsace : François DONNY
ou Nicolas BONNEAU

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics